MINSILI ZANGA - Mes écrits en ligne : Pierre-Claver ZENG, érudit de la musique
Articles Blog

Les surprises du Net : un article vieux de… 9 ans sur Pierre-Claver Zeng !

Les surprises du Net : un article vieux de… 9 ans sur Pierre-Claver Zeng !

Je suis souvent surprise et agréablement amusée en tombant sur des écrits presque oubliés, mais que Internet a gardé dans ses entrailles. Dernière en date, un texte que j’avais écrit il y a presque une décennie (déjà!) suite au décès de l’artiste Gabonais Pierre-Claver ZENG.

Voici un extrait de ce texte, la totalité est disponible sur le lien en bas d’article :

Pierre Claver ZENG, l’artiste des mots, l’érudit qui avait fait du chant un canal de transmission

Pierre Claver ZENG, père de l’obisco-rock (rythme qu’il vulgarisa dans les années 70-80), restera comme un auteur de chansons et de textes où la poésie flirtait avec une haute maîtrise de la langue. Même si Pierre Claver ZENG a rejoint début des années 90 la scène politique, impossible de le réduire à ce seul champ tant il aura contribué à rehausser la musique gabonaise, mais plus largement celle de son continent.

MINSILI ZANGA - Mes écrits en ligne : Pierre-Claver ZENG, érudit de la musique
MINSILI ZANGA – Mes écrits en ligne
Pierre-Claver ZENG, érudit de la musique
Follow me on TwitterInstagramFacebookYouTube

Guitariste de talent doté d’une voix flirtant aussi bien avec les aigus que le doux-grave, Pierre Claver ZENG chantait essentiellement en langue Fang : appelés Beti au Cameroun, on les retrouve en Guinée-Equatoriale, Gabon, Cameroun et en minorité au Congo-Brazza, République centrafricaine et Sao-Tomé.et en français.

Pour cet artiste issu d’un continent et d’un peuple pour qui la parole est Verbe et à plusieurs niveaux, chanter s’apparentait à un acte allant au-delà du seul chant. Même si officiellement il ne s’est jamais défini comme un artiste engagé, ses paroles parlent pour lui : Pierre Claver ZENG aimait l’Afrique, passionnément, et n’a cessé de la chanter dans ses textes. Pierre Claver ZENG aimait l’Afrique, et à travers elle, l’Homme, dans ce qu’il a de plus universel, un Homme qui est d’autant plus fort à s’insérer dans le monde, qu’il a compris qu’il ne doit pas être coupé et déconnecté de sa propre réalité. Les textes de Pierre Claver ZENG, énigmatiques pour le profane, portent en eux une poésie et une force hors pair.©Minsilizanga.com

Article complet sur bdpgabon.org

%d blogueurs aiment cette page :