Mes écrits en ligne : "Apprenons à démystifier la vie" (Minsilizanga.com)
Articles Blog

Sortons des sentiers battus, apprenons à démystifier la vie

Sortons des sentiers battus, apprenons à démystifier la vie

Article originellement publié sur Dzaleu.com

Ce texte m’a été inspirée par mes pérégrinations sur le Net il y a peu. En parcourant mon fil d’actualité Facebook, je tombe sur une actualité qui relate un fait divers : une pré-adolescence de 13 ans aurait empoisonné des membres de sa famille d’accueil. Au vu des commentaires, la majorité surfe sur la vague mystico-religieuse : Jésus devrait revenir, cette gamine a été ensorcelée, le démon gagne du terrain, la prière est plus nécessaire et ainsi de suite. C’est le fait de faire suivre ces mots par des actes concrets, qui fera évoluer la donne.

Qui d’entre-nous, si Africain, ne tombe pas sur ce genre de posts au moins une fois par jour ? Comme si tout fait, toute action devait nécessairement avoir une explication mystique. Comme si la solution ne peut à son tour ne relever que de la religiosité. Attention, je ne réfute pas la pensée religieuse, la foi est une affaire personnelle (ou du moins devrait l’être).

Mais lorsque la religion et sa fille la prière deviennent la réponse universelle, il convient de s’interroger

Est-ce juste pour soulager sa conscience face à l’incapacité qu’on ressent devant la situation ? Si oui, autant en être conscient. Car entre nous, face à un drame, sortir simplement des « Jésus revient », « Dieu est au contrôle » n’y changera absolument rien.

De même, face à quelque chose qui nous choque, le lier immédiatement à la sorcellerie » soulagera peut-être nos peurs inconscientes face à l’inconnu, mais ne rendra pas ce fait plus clair. Ni ne nous donnera de solutions. Au contraire, cette mystification de tout, est plutôt susceptible de générer de nouveaux problèmes et de nous éloigner de la solution.

Exemple avec ces enfants qu’on a vite fait d’accuser de sorciers ou de dire qu’ils ont été envoûtés. Loin de trouver des moyens de comprendre leur état, bonjour la zizanie avec tel oncle ou vieille tante accusés de donner le mauvais œil. Pourquoi je prends le cas de l’autisme ? Parce que ses manifestations sont souvent telles qu’on y voit du mystique là où simplement, un enfant, si son entourage était sensibilisé, ne passerait pas pour « maléfique » ou « envoûté. »

Alors, Sortons des sentiers battus, apprenons à démystifier la vie

Je dis « apprenons », car comme tout comportement, cela est un apprentissage. On n’abandonne pas du jour au lendemain un conditionnement. Demandez-vous la plus-value que vous apporte ce comportement. Améliore-t-il votre vie ? Ou alors, est-il plus là pour vous rassurer ? Le « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux » de Socrate n’a jamais eu autant de sens. Car, lorsqu’on arrive à mettre le doigt sur ce qui motive réellement un de nos comportements, alors, on peut analyser ce comportement avec objectivité. Minsili Zanga, Editor manager.

Follow me on :

Instagram @minsilizanga
Twitter
@minsilizanga
%d blogueurs aiment cette page :