Fleuve Ngoko au Cameroun (Moloundou)
Blog Poésie

Connais-tu mon beau village?

Connais-tu mon beau village?

Photo à titre d’illustration : Fleuve Ngoko-Cameroun / ©Minsilizanga.com

Parmi les poésies qui m’ont marqué, figure celle-ci. Son rythme, sa musicalité, ce que les mots traduisent, tout, absolument tout me plaît dans ce texte du poète Frédéric Bataille* Découverte comme beaucoup à l’école primaire, elle est de ces textes qui restent toujours quelque part dans un coin de votre esprit. Il suffit alors d’un mot, une vision, une image, pour qu’elle resurgisse, traduisant à cet instant la perfection de ce que vous essayez de dire. En regardant cette photo d’un village si typique de ma forêt africaine, c’est à ce texte que j’ai pensé.

Connais-tu mon beau village,
Qui se mire au clair ruisseau?
Encadré dans le feuillage,
On dirait un nid d’oiseau.

Ma maison parmi l’ombrage,
Me sourit comme un berceau,
Connais-tu mon beau village
Qui se mire au clair ruisseau.

Loin du bruit de la grande ville,
A l’abri du vieux clocher,
Je cultive un champ fertile,
Un jardin près d’un verger.

Sans regret ni vœu stérile,
Mon bonheur vient s’y cacher,
Loin du bruit de la grande ville,
A l’abri du vieux clocher.

village de forêt afrique

Quand ta voix cloche argentine,
Retentit dans nos coteaux,
Appelant sur la colline,
Les bergers et leurs troupeaux.

Moi joyeux je m’achemine,
En chantant sous les ormeaux,
Quand ta voix cloche argentine,
Retentit dans nos coteaux.

Sous ton ciel, ô ma patrie,
Mon village est le plus beau !
Plein de lui, l’âme attendrie,
Je le vois dans ton drapeau.

Et je veux qu’il me sourie,
Dans mes fils jusqu’au tombeau !
Sous le ciel de ma patrie,
Mon village est le plus beau !
*Frédéric Bataille, France (1850-1946)


Rendez-vous ici pour découvrir mon article au sujet de cette photo ou ma première publication sur cette poésie.

.

Rejoignez mon espace membre, c’est gratuit !
.
.
.
.
.

.

.

%d blogueurs aiment cette page :