Afrique
Articles Blog

Non, l’Afrique n’est pas un dépotoir à « expériences » scientifiques

Hallucinant échange que celui retransmis par la chaîne LCI (France) entre « experts » avec sur la bande défilante deux noms : Jean-Paul Mira (Chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin à Paris, France), Pr Camille Locht (Directeur de recherche à l’Inserm, France).

Dans cette vidéo, l’intervieweur demande à son invité ceci : vu que l’Afrique (selon lui) dispose de peu de moyens (masques, traitement, etc.), ne devrait-on pas y faire ce qui se fait pour des prostitués atteintes de Sida?

Attendez!!! Ils sont donc entrain de nous dire que les personnes atteintes de Sida en Afrique subissent à leur insu des expériences chapeautés par des officines étrangères? Et que répond l’invité? Oui, et d’ailleurs, leur test de vaccin BCG contre le covid-19 devrait être testé sur les Africains. Sérieusement?

L’intervieweur : Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pasfaire cette étude en Afrique où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation… un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études en Sida ou chez les prostitués… on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées … et elles ne se protègent pas? Qu’est-ce que vous en pensez?

Réponse de l’invité : Alors vous avez raison et d’ailleurs on est entrain d réfléchir en parrallèlle à une étude en Afrique justement pour faire ce même type d’approche avec le BCG à placebo. Je pense qu’il y a un appel d’offres qui est sorti… va sortir. Et je pense qu’on va en effet sérieusement réfléchir à ça aussi. Ça n’empêchera en parallèlle qu’on puisse réfléchir aussi à une étude en Europe et en Australie.

Voir cette publication sur Instagram

No, Africa 🌍 is not a dumping ground for questionable scientific experiments !!🧐 . Covid-19 : What the deal with Africa? In this video (France, LCI channel), the interviewer asks this to his guest : since Africa (according to him) has few means ( masks, treatment, etc.), shouldn't they (French) do what is done for prostitutes with AIDS🧐 Wait!!! 🧐 So they are telling us that some people with AIDS in Africa are unwittingly undergoing experiences overseen by foreign laboratories? And what does the guest say? Yes, and besides, their BCG vaccine test against covid-19 should be tested on Africans. Seriously?🤔 . As an African mom living in Western, I'm happy to see that actual African youth are more and more gaining every day awareness and will have more and more its say. And if some African leaders do not align with their populations, the gap will widen. . Link in bio to read my full article about this #sensibilisonsnosproches #StopLaSorcellerie comme on dirait chez moi au Cameroun🇨🇲 . . #covid19 #africa #african #afriquenoire #coronavirus #vaccin #france #francafrique #françafrique #colonialisme #colonialisme_français #colonialism #imperialism #imperialisme #racisme #pensées #africanquotes #africanwomenquotes #blackwomenquotes #womenquote #dailyquotesforinspiration #afropolitan #afroparisian #afroparisienne #minsili #minsilizanga #ngoanmelan #ewondo (lien en bio pour télécharger ma dernière publication 😉)

Une publication partagée par Minsili Zanga (@minsilizanga) le

Dire avec autant de calme (mépris)sur une chaîne d’infos que les Africains sont tout bon à tester au péril de leur santé et vie des vaccins fabriqués dans des officines occidentales, mérite une réaction énergique des Africains, pas juste en s’indignant. Sensibilisons nos proches ! Que ceux vivant au pays questionnent leurs élus dans le cas où ces deals se concrétiseraient.

La logique voudrait que si vaccin il y a, les tests commencent dans les pays les plus touchés et nous les connaissons : Italie, Espagne, France

D’où vient cet ardent désir d’aller expérimenter ces présumés vaccins sur les populations africaines? Pourquoi ces débats alarmistes d’experts tout sauf africains dans les médias occidentaux? Aimez-vous tant les Africains au point d’oublier que la priorité reste vos poulations? Doit-on aujourd’hui comprendre toutes les sorties des dernières années sur le thème éculée de surpopulation en Afrique alors que ce continent reste à ce jour le moins peuplé?

Ouf, la maman que je suis est heureuse de voir que la jeunesse africaine du 21ème siècle n’en déplaise gagne chaque jour en conscientisation et aura de plus en plus son mot à dire. Et si certains dirigeants africains ne s’alignent pas sur leurs populations, le fossé ira grandissant. ©Minsilizanga.com Auteure – Poétesse – Fondatrice de Dzaleu.com

%d blogueurs aiment cette page :