De la tranquillité d'esprit - 2 (Minsili ZANGA)
Articles Blog

Avoir la force de se poser cette question : cet environnement me rend-t-il meilleur?

De la tranquillité
2/5

Second volet de ma réflexion sur les notions de tranquillité et de libre-arbitre. Après avoir vu que notre tranquillité, c’est nous-même qui nous l’octroyons, place à la nécessité de se poser et prendre du recul.

Avoir la force de se poser cette question : cet environnement me rend-t-il meilleur?

Dans le passé, je me suis plus d’une fois retrouvée dans des environnements profondément négatifs, marqués par des énergies délétères d’envie, de mesquinerie et j’en passe. Le tout dissimulé derrière des objectifs à priori louables. Cela aurait pu être le prétexte pour se voiler la face. De se dire que c’est aussi ça la Nature humaine mais justement !

Je me suis demandée : cet aspect de la Nature humaine me convient-il, là, à cet instant ? Ayez la force de vous poser cette question : cet environnement me rend-t-il meilleur? Évoluer au milieu d’individus ou groupes pour qui la mésentente et les coups bas sont la norme vous convient-il? Dans mon enfance, une des leçons retenues est celle-ci : là où il y a beaucoup de bruits, éloigne-toi car, c’est une des manifestations physiques de la négativité. Je m’explique : pour éclore et se propager, la négativité a besoin d’esprits non concentrés sur l’essentiel.

AZANIA (recueil de nouvelles) de Minsili ZANGA MBARGA

L’ego, ce « maître » si prompt à devenir tyran

Dans du bruit, les bitoam (problèmes), l’ego prend le dessus. Imaginez que vous évoluez dans une famille où les bruits/problèmes l’emportent sur les moments de sérénité, de joie et de calme. Imaginez que vous côtoyez des individus qui à chaque rencontre, se lanceront immédiatement dans le décompte de tout ce qui va mal, de ce que untel a fait. Si on évolue dans de tels environnements où aucun équilibre ne semble exister, il est temps de se questionner.

Loin de moi l’idée de dire que la Vie est soit totalement positive, soit totalement négative, car c’est de la rencontre de ces deux pôles que viennent la plupart des enseignements qui nous font avancer. Je dis juste que lorsqu’on évolue dans un environnement où le négatif l’emporte toujours, il faut prendre du recul. Il faut se poser et se questionner sur ce que cet environnement vous apporte au juste. Et si vous devez vous en éloigner, ne laisser personne vous dire que vous êtes lâches car, les choses n’ont d’importance que celles qu’on leur accorde.©Minsilizanga.com

Tous les billets sur la tranquillité et le libre-arbitre

VOIR LA VIDÉO LIÉE

%d blogueurs aiment cette page :