Blog Points de vue

LĂ©onie TanggahmađŸ•Żïž

LĂ©onie TanggahmađŸ•Żïž

Une pensĂ©e pour cette belle Ăąme (l’impression que j’ai eu en la dĂ©couvrant sur Afrique MĂ©dia dans l’Ă©mission de trĂšs haute facture, « Afrique Me-Diaspora« .

Je l’Ă©coutais encore parler de sa voix douce mais ferme semaine derniĂšre, et surtout, cette urgence, presqu’une crainte qu’elle manifestait : que les Africains (du continent) n’oublient pas les Papous, engagĂ©s dans une longue lutte d’indĂ©pendance contre le pouvoir indonĂ©sien. Elle y est revenu plusieurs fois : que l’Afrique oĂč souffle actuellement un vent de libĂ©ration, n’oublie pas la Papouasie et les peuples afrodescendants du Pacifique. PrĂ©monition?

Quel choc d’apprendre que LĂ©onie Tanggahma a succombĂ© d’une crise cardiaque aux pays-Bas oĂč elle vivait en exil !

LĂ©onie Tanggahma s’en est allĂ©e le 7 octobre 2022, je ne dirai pas « RIP », mais « O DUGAN MVOAE« , Bon retour Madame ! Ton pĂšre, qui mena avant toi ce combat, sera heureux de te revoir.

Courage Ă  ceux qui restent.

Que ton dĂ©part leur donne encore plus de force pour mener leur combat. Surtout, que l’Afrique consciente et panafricaniste l’emporte comme tu y croyais si fort ! Ainsi, avec un continent « debout », cela rejaillira sur ses diasporas.

Car, qui a voyagĂ© dans monde et a pris le temps de laisser la posture de touriste sait que partout, plus on plonge dans les « pauvres » des sociĂ©tĂ©s visitĂ©es, plus vous saute au visage cette vĂ©ritĂ© : Be ne BĂ­vĂ­ndi (Ils sont d’ascendance africaine prononcĂ©e gĂ©nĂ©ralement). hasard? Non, rĂ©alitĂ©. ©Minsili Zanga

Retrouvez-moi aussi sur :
. Telegram
. Facebook

%d blogueurs aiment cette page :